Purificateurs Professionnels Efficaces contre le COVID-19

coronavirus -

Purificateurs Professionnels Efficaces contre le COVID-19

de lecture - mots

Que doit remplir comme fonctions un purificateur d'air chez A Air Savoie ? 

Les purificateurs d'air font une chose et le font très bien : ils éliminent les fines particules de l'air. Ils sont particulièrement efficaces pour filtrer rapidement les allergènes les plus courants dans l'air, notamment la poussière et le pollen, la moisissure et les spores fongiques, les squames des animaux de compagnie, les acariens et leurs excréments, la suie des voitures, ainsi que la fumée de tabac, de marijuana et de feux de forêt. Les purificateurs HEPA capturent également de nombreux agents pathogènes aéroportés, y compris la plupart des bactéries et des virus. Pour une discussion détaillée de leur impact potentiel sur le coronavirus COVID-19.



Les propriétaires de purificateurs d'air offrent un témoignage étendu, presque universel, selon lequel ces appareils améliorent leur sommeil, réduisent leurs allergies ou atténuent leurs symptômes d'asthme. Des études récentes ont commencé à étudier une association entre la pollution particulaire et les troubles dégénératifs du cerveau, notamment la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson. La pollution de l'air due aux seules émissions de combustion des États-Unis entraîne 200 000 décès prématurés par an, selon une étude du MIT de 2013.

Les filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air) ne captent pas les composés organiques volatils (COV, ou plus largement les odeurs et les fumées). Pour les réduire, vous avez besoin de quantités importantes d'un adsorbant (généralement du charbon actif, qui se lie chimiquement aux COV et les immobilise) et/ou d'une classe de minéraux appelés zéolites, dont les pores extrêmement fins leur permettent de fonctionner comme des filtres moléculaires. Notre sélection de COV contient des quantités importantes des deux.

Aucun purificateur d'air ne peut faire quoi que ce soit contre les allergènes, les bactéries ou les virus qui se sont déposés sur les meubles et autres surfaces. Pour éliminer les allergènes comme les poils d'animaux et le pollen, vous aurez besoin d'un aspirateur ou d'un balai à poussière. Pour vous débarrasser des virus et des bactéries, vous aurez besoin d'un nettoyant désinfectant.

Les purificateurs d'air HEPA peuvent-ils capter les coronavirus ? 

Les purificateurs d'air avec filtration HEPA capturent efficacement les particules de la taille (et bien plus petites) du coronavirus qui cause le COVID-19, et beaucoup se sont demandé si les purificateurs d'air peuvent aider à protéger contre les infections. La réponse est oui en théorie. Le CDC (agence de santé aux états unis) pense que le virus se transmet principalement par contact de personne à personne, mais il y a de plus en plus de preuves qu'il peut également être transmis par l'air. Si cela est confirmé, les filtres HEPA captureront les coronavirus transmis par l'air.

Le virus qui provoque le COVID-19 a un diamètre d'environ 0,125 micron (125 nanomètres). Cela correspond à la taille des particules que les filtres HEPA capturent avec une efficacité extraordinaire : 0,01 micron (10 nanomètres) et plus. De nombreux médias ont affirmé à tort que les filtres HEPA ne filtraient pas en dessous de 0,3 micron et ne pouvaient donc pas capturer les coronavirus en suspension dans l'air. C'est tout à fait faux. (Cette étude de la NASA sur la filtration HEPA est assez technique, mais le graphique de la page 7 et le paragraphe précédent expliquent bien pourquoi les filtres HEPA sont en fait les plus efficaces - presque 100 % à 0,01 micron - pour capturer les particules ultra fines en dessous de la norme de test HEPA de 0,3 micron).


Mais cela ne signifie pas qu'un purificateur d'air vous protégera complètement du COVID-19, car il n'est pas certain que le virus puisse survivre et rester infectieux dans l'air. La position adoptée tant par les agences sanitaires mondiales est que le coronavirus se transmet principalement par contact de personne à personne et par contact avec des gouttelettes chargées de virus expulsées par la toux et les éternuements. Les éternuements et la toux suggèrent certainement que le virus est "aéroporté" pour la plupart d'entre nous, mais les gouttelettes ne se déplacent que sur une distance d'environ 1,5 mètre avant de tomber de l'air et de se déposer sur le sol.

C'est aussi la raison pour laquelle le CDC et l'EPA (agences de santé) affirment qu'il ne faut pas compter que sur les purificateurs HEPA pour contrôler la propagation du virus COVID-19. "Le plus important quand on essaie de dire qu'un filtre HEPA peut être utile, c'est de savoir si le filtre reçoit quelque chose ou non", a déclaré Kathleen Owen, ingénieur conseil qui a près de 40 ans d'expérience dans le domaine de la filtration de l'air. Owen a noté que le coronavirus qui a causé l'épidémie de SRAS en 2003 a été principalement transmis de personne à personne, mais on pense qu'il a peut-être aussi été transmis par l'air.

Les recherches se poursuivent pour déterminer si le virus COVID-19 peut se propager par l'air, c'est-à-dire s'il peut flotter pendant des heures, parcourir de longues distances et rester infectieux. Un article paru le 2 avril dans "Nature" fournit un excellent résumé des études réalisées jusqu'à présent, et indique clairement qu'il n'y a pas de consensus dans un sens ou dans l'autre. Le CDC, dans ses orientations de la mi-mai 2020 pour la prévention de la propagation du virus dans les établissements de santé, déclare que "Les données actuelles suggèrent que la transmission de personne à personne se produit le plus souvent lors d'une exposition proche à une personne infectée par le virus qui cause le COVID-19, principalement par le biais de gouttelettes respiratoires produites lorsque la personne infectée parle, tousse ou éternue... La contribution des petites particules respirables, parfois appelées aérosols ou noyaux de gouttelettes, à la transmission de proximité est actuellement incertaine. 

Jusqu'à ce que cela devienne la position officielle du CDC (agence de santé), nous vous recommandons de continuer à suivre les meilleures pratiques du CDC (agence de santé), y compris la distanciation sociale, le port d'un masque à l'extérieur, le lavage fréquent des mains et le traitement des surfaces fréquemment touchées avec des désinfectants vendus couramment (ou faits maison) qui sont efficaces sur les coronavirus.

Un gage de confiance contre les virus : La certification "HEPA véritable" signifie qu'un filtre élimine au moins 99,95 % des particules en suspension dans l'air d'un diamètre de 0,3 micron en un seul passage. (Un cheveu humain, pour référence, a un diamètre d'environ 75 microns.) Ce diamètre de 0,3 micron n'est pas arbitraire : C'est la taille de particule la plus difficile à éliminer par filtration physique de type HEPA, parce qu'elle est juste de la bonne taille pour se glisser devant le matériau filtrant plutôt que de le heurter et d'être capturée. 

Nous vous conseillons ainsi nos purificateurs d'air, certifiés et efficaces. Retrouvez toute notre gamme ici 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.